Ambassade de Guinée en Espagne

Cellou rappelle qu’il faut dialoguer dans un contexte où « le président élu est déposé, où l’Assemblée élue est dissoute »

24 janvier 2022

Le Collectif des Partis Politiques (CPP) était en réunion, ce lundi 24 janvier 2022 au siège de l’UDG de Mamadou Sylla. Au terme de cette rencontre, par la voix de Cellou Dalein Diallo, le porte-parole, les membres du CPP ont réitéré la nécessité d’ouvrir le dialogue entre la classe politique guinéenne et le CNRD.

« Il n’est pas bon que chacun prête à l’autre des intentions. Personne n’a un agenda caché. Le rôle des partis politiques c’est d’aller à la conquête du pouvoir par les urnes. Le CNRD a pris le pouvoir parce que la République était en danger, l’unité nationale était en danger pour organiser le retour à l’ordre constitutionnel dans un cadre inclusif et paisible. Ça suppose qu’on puisse échanger. Personne ne peut dire que c’est moi qui détiens la vérité. La vérité c’est ce que le peuple pense. Il faut confronter les idées, de bonne foi et en toute responsabilité, je suis sûr qu’on trouvera le consensus pour éviter des conflits et de traiter l’autre comme quelqu’un qui a un agenda caché ou qui n’est pas de bonne foi », a déclaré Cellou Dalein Diallo, sans nul doute en faisant allusion aux propos des leaders de la coalition adverse, le FPP (forum des partis politiques).

Ensuite, il prévient que, « si on ne se parle pas, il y a des risques qu’il y ait des conflits et des malentendus. C’est pourquoi nous exhortons de mettre en place un cadre de dialogue. L’article 77 de la charte de la transition précise que c’est le CNRD et les forces vives qui déterminent la durée de la transition, il faut qu’on dialogue ».

Parlant du CPP, Cellou Dalein, fait savoir que, « nous allons nous retrouver, élaborer un mémo en rapprochant nos différentes positions et déposer un mémo qui reprendra le consensus qu’on aura eu à l’issue de l’exercice de confrontation de nos différentes positions. Nous espérons que le gouvernement va nous donner l’opportunité de défendre les positions qu’on a prises dans un dialogue structuré. Le dialogue est important parce qu’il permet de prévenir des conflits, il permet de confronter les idées surtout dans un contexte où la constitution n’existe pas, où le président élu est déposé, où l’Assemblée élue est dissoute ».

Bhoye Barry pour guinee7.com 

00224 628 705 199 

 

L’article Cellou rappelle qu’il faut dialoguer dans un contexte où « le président élu est déposé, où l’Assemblée élue est dissoute » est apparu en premier sur Guinee7.com.

Last modified: 24 janvier 2022

Comments are closed.