Ambassade de Guinée en Espagne

Education : un colloque des étudiants d’Afrique de tient à Conakry

1 juillet 2021

Un colloque des élèves et étudiants d’Afrique a eu lieu ce jeudi 1er  juillet 2021 à Conakry. C’est l’université Nongo de Conakry qui sert de cadre à l’évènement. Organisé par l’Union Scolaire et Estudiantine de Guinée (USEG) et la Confédération Estudiantine et Scolaire d’Afrique (CESA), le but de ce colloque est de proposer des perspectives permettant à faciliter l’apprentissage durant cette période de crise sanitaire, mais également aider à faire face aux conséquences d’autres éventuelles crises sanitaires sur le secteur de l’éducation.

 Avec pour thème « Face aux conséquences de la Covid-19 sur l’éducation, quelles perspectives pour l’école de demain », ce colloque de deux jours a réuni des étudiants venus d’une dizaine de pays d’Afrique dont le Tchad, la République Démocratique du Congo, la Côte-d’Ivoire, le Burkina Faso, le Niger, la Guinée mais aussi de France à travers l’Union Nationale des Étudiants de France (UNEF).

Dans son allocution de bienvenue, le président du comité d’organisation, Habib Sow, a précisé : « Cet événement s’accentue sur des réflexions entre étudiants Africains du continent et d’ailleurs afin de faire une analyse succincte, proposer des alternatives pour une éventuelle crise ou pandémie dans le continent en particulier et le monde en général et se projeter dans l’avenir. C’est le moment d’interpeller nos Gouvernements, les Organisation estudiantines, les Organisations de la Société Civile et tous les acteurs concernés afin de mieux conjuguer un même verbe pour d’éventuelles crises ou pandémies dans le monde, car les universités sont un lieu de donner et recevoir, et même d’échange et de partage d’expériences. Mesdames et Messieurs, nous constatons depuis l’avènement de cette pandémie qu’il y a eu d’énormes pertes en vies humaines, économiques et une psychose dans la société mondiale. Mais force est de reconnaître également que l’humanisme de la société mondiale a été retrouvé, car les familles se sont rapprochées », a-t-il estimé.

Selon Amadou Thindel  Diallo, le porte-parole du CESA, la tenue de ce colloque est dû à l’impact de la de la covid-19 sur l’éducation en Afrique

« A problèmes nouveaux, solutions nouvelles ! L’école est contrainte de s’adapter ou de disparaître face à une épreuve sociétale aussi délicate qu’imprévue. Certes, l’habitude des études est une modalité présentielle à cause de la fracture numérique que vivaient surtout les pays non encore développés ; mais force est de reconnaître qu’il y a un bond significatif mondialement reconnu et, à toutes les échelles, d’un développement de ressources numériques, de didacticiels, de réseaux d’échanges de meeting groups, d’une disponibilité plus croissante de l’Internet pour tous. Ainsi, on peut affirmer que la crise de la Covid-19, malgré ses fâcheuses conséquences, nous a tout au moins indiqué la voie que nous devrions suivre depuis longtemps tant pour ces raisons économiques que pragmatiques », a-t-il déclaré.

Rappelons qu’au terme de ces deux journées, ces étudiants devront produire un document conséquent à soumettre à leurs gouvernements respectifs, afin qu’ils puissent l’utiliser en cas d’une éventuelle pandémie ou d’une catastrophe naturelle, pour éviter une autre fermeture des écoles. 

Maciré Camara

L’article Education : un colloque des étudiants d’Afrique de tient à Conakry est apparu en premier sur Mediaguinee.org.

Last modified: 1 juillet 2021

Comments are closed.