Ambassade de Guinée en Espagne

Police. Des priorités mal choisies du ministre

11 novembre 2021

Mercredi 10 novembre, après avoir installé Abdoul Malick Koné, comme directeur général de la Police nationale ; le ministre de la Sécurité et de la Protection civile Bachir Diallo, lui a décliné ses priorités. « Il n’est pas rare d’apercevoir un policier en train de prendre l’argent avec les usagers de la route ; mettre définitivement fin à cette action qui ternit l’image de la police. Deuxième chantier, c’est les embouteillages qui rendent la vie impossible aux usagers de la route ; le troisième chantier le plus important, c’est le chantier lié à la délivrance des documents de voyage, notamment le passeport », a énuméré, au JT de la télé nationale, l’ancien officier de l’armée guinéenne qui, à bien des égards a mal choisi ses priorités. Car c’est un secret de polichinelle de dire que ces derniers temps l’insécurité revient au galop dans le pays. C’est à croire que les bandits sont dans une logique de défiance des nouvelles autorités du pays. Des attaques à main armée, des magasins éventrés, la nuit est devenue dangereuse notamment à Conakry.

Heureusement que le nouveau directeur national de la police a lui compris l’enjeu. « Instaurer la confiance entre la police et la population guinéenne ; il est important que le citoyen se sente en sécurité au quotidien. Ma priorité ira dans ce sens-là. La sécurité de nos concitoyens est le premier devoir de l’Etat. L’intégrité physique des personnes est sacrée », a martelé Abdoul Malick Koné. CQFD.

Guinee7.com

L’article Police. Des priorités mal choisies du ministre est apparu en premier sur Guinee7.com.

Last modified: 11 novembre 2021

Comments are closed.