Ambassade de Guinée en Espagne

Port de Coperin à Dubréka : ce qu’il faut savoir du contentieux qui oppose Eva Dubréka pêche à Binhai pêche

11 décembre 2021

Situé à trois (3) kilomètres de la commune urbaine de Dubréka, le port de pêche de Coperin fait parti des cinq (5) ports choisis par le département en charge des Pêches et de l’Economie Maritime pour le débarquement des produits halieutiques.

Dans ce port, les sociétés de pêche à savoir Eva Dubréka pêche, Helvetique pêche, Karaf pêche Dubréka, Belle Mer et Binhai pêche étaient autorisées par le département à y débarquer leurs différents produits. Seulement il y a quelques mois, un contentieux existe entre deux d’entre elles (Eva Dubréka pêche et Binhai pêche). Ce, malgré les verdicts du célèbre juge du tribunal de première instance de Dubréka, Alphonse Charles Wright et de la Cour d’Appel de Conakry dans l’affaire.

Aujourd’hui, c’est un climat de méfiance qui règne entre les responsables de ces sociétés de pêche protagonistes sur place. Arrivée ce samedi 11 décembre 2021 sur les lieux, notre équipe de reportage a cherché à comprendre les choses auprès des dirigeants des deux entités.

Selon Amara Bangoura, Directeur général d’Eva Dubréka pêche « le contentieux qui lie notre société à Binhai pêche, c’est que c’est l’Etat qui a orienté notre société vers ce port pour faire le débarquement de nos produits. Mais il se trouve que Binhai pêche réclame la paternité du port. Pour nous, le port appartient à l’Etat et c’est cet Etat qui nous a fait venir pour tout simplement débarquer nos produits. Donc, c’est un port d’attache pour le groupe Eva Dubréka pêche », dira-t-il.

S’agissant des accusations portées contre eux par le camp adverse, il a tenu à préciser : « Pour nous, ces accusations n’ont pas de fondement dans la mesure où le port appartient à l’Etat. Ce port ne nous appartient pas. C’est l’Etat qui a remis le port à Binhai pêche et c’est ce même Etat qui l’a retiré. Au niveau de notre société, nous ne savons pas réellement ce qui s’est passé entre Binhai pêche et le département en charge des Pêches. Tout ce qui nous concerne, c’est de venir accoster et débarquer nos produits. Tous les documents afférents à nos activités à ce port de Coperin se trouvent avec nous ».

Parlant du verdict rendu dans l’affaire par le juge Alphonse Charles Wright, notre interlocuteur dira que ce juge s’est trompé de cible en condamnant l’ancien préfet, Lebon Sylla et la PDG de leur société, Mme Eva à de lourdes peines.

« A mon humble avis, je dirais que la justice de Dubréka s’est lourdement trompé de cible. Dans les conditions normales, la société Eva Dubréka pêche ne devrait pas être la cible de la société Binhai pêche. Mais plutôt le Ministère des Pêches qui l’a donné la concession et qui l’a retiré après. Nous ne comprenons toujours pas pourquoi le juge du tribunal a rendu un tel verdict. Tout compte fait, nous pensons que les nouvelles autorités sauront faire la part des choses. Et vous connaissez ce que la Cour d’Appel a rendu comme verdict. »

Pour sa part, Fatoumata Keita, PDG de la société Binhai pêche a indexé l’ex-préfet, Lebon Sylla comme étant le principal complice de la patronne d’Eva Dubréka pêche.

A l’en croire, « ce sont les conséquences d’une foutaise à l’endroit de ma société qui sont à la base de ce contentieux. Comme vous le savez, c’est nous avons mené tous les travaux avant que ce port ne soit opérationnel. Nous avons pris tous les papiers au Ministère des Pêches avant de démarrer nos activités. Mais tout dernièrement et à la surprise générale de tout le monde, l’ancien préfet a unilatéralement décidé que nos produits ne seront plus débarqués à ce port. Chose qui nous a d’ailleurs amenés à aller à Kassonyah et vous êtes tous informés ce que cela a provoqué (…) Je précise que je suis actionnaire dans Binhai pêche à hauteur de 60%. L’ancien préfet a tout fait pour que je cède ces 60% au profit de Mme Eva. Chose que j’ai refusé avec la dernière énergie malgré l’implication de tous leurs complices », a-t-elle mentionné, avant de se réjouir du verdict qu’a rendu le juge Alphonse Charles Wright dans l’affaire à Dubréka.    

Youssouf Keita     

L’article Port de Coperin à Dubréka : ce qu’il faut savoir du contentieux qui oppose Eva Dubréka pêche à Binhai pêche est apparu en premier sur Mediaguinee.org.

Last modified: 11 décembre 2021

Comments are closed.