Ambassade de Guinée en Espagne

Quatre grands cabinets ont déposé leurs dossiers pour l’audit de Guinée Games

15 août 2021

La Loterie nationale de Guinée (LONAGUI) a lancé depuis le 29 de juillet 2021 un appel à candidature pour le recrutement d’un cabinet, chargé de procéder à la fois à un audit des états financiers et de la base de données informatiques de la société Guinée Games.

Ainsi, 4 grands cabinets ont déposé leurs dossiers de candidature pour décrocher le marché, a indiqué à WESTAF MINING une source proche de la LONAGUI.

Selon nos sources, ces cabinets sont basés en France, au Maroc, au Sénégal, et en Côte d’ivoire. Ils ont de solides expériences dans les domaines sollicités par la LONAGUI, dont les cinq membres qui constituent la commission d’ouverture et d’évaluation des offres ont déjà procédé au classement de toutes les structures candidates, après analyse des dossiers.

Selon nos informations, le classement effectué par ladite commission montre qu’un des cabinets se détache du lot et est en passe de remporter le marché après évaluation de critères comme les « expériences générales », les « références de prestations similaires » et l’« expérience du personnel clé ».

Le compte à rebours est donc lancé pour Guinée Games, ancienne version, dont la direction a reçu une notification de non renouvellement de son contrat d’exploitation des jeux depuis juin 2021, soit plus de deux mois après son expiration.

WESTAF MINING (édition numéro 12 du 15 Juillet 2021) a déjà révélé qu’un document prouve que la LONAGUI a exigé de Guinée Games le paiement d’environ 8,6 milliards de francs guinéens (GNF) et mentionnant au passage que son partenaire lui doit toujours, en considérant les montants qui ont été payés à date, la somme de plus de 03 milliards GNF, en fin juin 2021.

Ces dix dernières années, la LONAGUI a révélé que le cumul de tous les paiements effectués par Guinée Games au Trésor public est d’environ 133 milliards 340 millions GNF, alors que, rien que pour son propre segment de jeu, le Pari Mutuel Urbain-Guinée (PMU), que la LONAGUI a repris, suite au non renouvellement de la licence de WINIYA SARL, 75 milliards GNF ont été payés à l’Etat… en seulement 17 mois.

Durant les dix ans, la WINIYA SARL, elle-même, n’avait payé que 103 milliards GNF. Une source, proche du dossier qui s’est adressée à WESTAF MINING, a indiqué que les simulations faites par la LONAGUI ont décelé un manque à gagner, au détriment du Trésor Public de plus de 220 milliards GNF, une information qui aurait été remontée jusqu’au niveau de la présidence de la République.

A noter que le ministère de l’Economie et des Finances a donné son feu vert pour le lancement des audits financiers et de la base de données informations Guinée Games, jusque-là considérée comme la plus populaire des sociétés de jeux dans ce pays d’Afrique de l’Ouest.

Westaf Mining

L’article Quatre grands cabinets ont déposé leurs dossiers pour l’audit de Guinée Games est apparu en premier sur Mediaguinee.org.

Last modified: 15 août 2021

Comments are closed.