Ambassade de Guinée en Espagne

Université d’été du MEDEF à Paris : Fadi Wazni appelle les hommes d’affaires à venir en Guinée

26 août 2021

Le mardi, 23 août, Fadi Wazni, le patron de la société SMB, était l’un des animateurs du panel : Grands projets, moteurs de croissance.

A côté de Eustache Gustave Seive Kotingan, président du Conseil national du patronat du Bénin (CNPB), Albert Yuma, président de Gécamines, président de la Fédération des entreprises du Congo et autres, Fadi Wazni a appelé les hommes d’affaires francophones à venir en Guinée.

Pour lui, cette initiative du patronat français de réunir les chefs d’entreprises de l’espace francophone est une très bonne surprise. « J’avais toujours eu l’intuition que la France et la Francophonie avaient un avantage compétitif en Afrique et dans les pays francophones parce que nous sommes africains. Il y a un sentiment affectif de la part des Africains pour la France. Mais il ne faut pas trop traîner. Il faut que la France, les entrepreneurs viennent en Afrique, en Guinée précisément. Aujourd’hui, enfin, on associe le rayonnement culturel. Le rayonnement des valeurs françaises véhiculées dans la Francophonie peut être un vecteur d’échanges.»

Par ailleurs, Fadi a profité de son panel pour présenter le projet SIMANDOU à l’assistance et répondre à la problématique de l’absence des entreprises françaises en Guinée. S’agissant de la présentation, Fadi soutient que le projet Simandou est un projet très connu dans le domaine minier. Il s’agit du plus grand actuellement en constitution dans le monde. C’est un projet qui va exploiter le gisement de fer de très haute teneur. La SMB va exploiter deux blocs sur quatre. Le projet va construire un chemin de fer de 670 km et un port d’évacuation. L’ensemble du projet représente 15 milliards de dollars. Sur la participation des entreprises françaises, Wazni mettra l’accent sur la présence de l’entreprise TOTAL. Ce qui bloque les entreprises françaises peut résider sur la question environnementale qui est un peu volatile et la compétitivité. Aujourd’hui, pour lancer un projet de grande envergure, les entreprises chinoises en matière d’infrastructures lourdes sont imbattables au niveau du prix.

Mais il ne faut pas oublier l’expertise des entreprises françaises au niveau de la technicité et de l’ingénierie. Les entreprises françaises ont un rôle à jouer d’autant plus qu’on est dans la Francophonie. Elle a un avantage comparatif, car la Guinée est un pays francophone. Logiquement, il est plus facile pour les entreprises françaises d’être en interaction avec les populations, les communautés guinéennes. Parce que ces grands projets qui participent à la croissance peuvent s’insérer que lorsqu’ils participent à l’amélioration des conditions de vie des populations environnantes.

Bangaly Steve Touré depuis l’hippodrome de Parislongchamps, Paris

L’article Université d’été du MEDEF à Paris : Fadi Wazni appelle les hommes d’affaires à venir en Guinée est apparu en premier sur Mediaguinee.org.

Last modified: 26 août 2021

Comments are closed.