Ambassade de Guinée en Espagne

Labé : une nourrice ‘’violée’’ par un boulanger, à Doghöl

15 octobre 2021

Ce drame s’est produit dans la nuit du jeudi 14 au vendredi 15 octobre 2021, dans le quartier Doghöl situé à 3 km du centre ville de Labé. Selon la victime, son violeur s’est faufilé dans sa maison pour la menacer avec une arme blanche, avant d’abuser d’elle.

Rencontre ce vendredi, elle (victime) mère de deux (2) garçons est revenue sur sa mésaventure en ces termes :

« C’était hier aux environs de 22 heures, quand ma copine était venue me rendre visite. Lorsqu’elle était prête pour rentrer, je l’ai accompagnée. A mon retour, j’ai trouvé que la porte n’était pas comme je l’avais laissé. Très malheureusement, je n’ai pas pris le temps de vérifier. C’est vers 3 heures du matin qu’il est sorti de sa cachette dans la maison avec un couteau pour me menacer. Après avoir fait ce qu’il voulait, il m’a dit : « si tu cries, je vais te tuer avec ton bébé ». Quand-il est parti, j’ai alerté l’ami de mon mari. Je suis mariée et je suis seule à la maison », explique la jeune dame.

 Grâce aux explications données par elle, le présumé auteur de cet acte criminel a été mis aux arrêts par les services de la garde communale dans le quartier Doghöl.

Interrogé, l’accusé a rejeté les faits qui lui sont reprochés. « C’est cette nourrice qui m’a accusé de viol dans sa maison et c’est ce qui a fait qu’ils m’ont trouvé à la boulangerie pour m’arrêter. Je suis loin d’être son violeur. J’ai effectivement été vers chez aux environs21 heures. Mais la cause de ma présence à cette heure, c’est un petit qui m’a dit que la femme de mon frère est allée, en compagnie d’un homme vers cet endroit. C’est cette information que j’essayais de vérifier », affirme-t-il.

De son côté, le premier responsable de la garde communale, Commandant Ousmane Bah nous confie que l’incriminé avait au début reconnu les faits. « C’est à 4 heures du matin que le chef de quartier de Doghöl m’a informé d’un cas de viol. Directement, nous nous sommes rendus sur les lieux pour mettre main sur lui. En première position, il a reconnu avoir touché à la femme. Mais il commence maintenant à nier les faits. Nous, nous avons fait notre rôle et nous allons les transférer conformément à la loi devant la haute juridiction », a-t-il laissé entendre.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

L’article Labé : une nourrice ‘’violée’’ par un boulanger, à Doghöl est apparu en premier sur Mediaguinee.org.

Last modified: 15 octobre 2021

Comments are closed.